« Nanga def ? - Mangi fi rekk ! ("Comment ça va ? Ça va bien !" en wolof) » Et oui ça va bien car le 33ème Festival international de cinéma Vues d'Afrique, en collaboration avec l'Ambassade du Sénégal au Canada, est heureux de vous dévoiler un 3ème film programmé : « Kemtiyu », réalisé par Ousmane William Mbaye.

Le cinéaste sénégalais n’en est pas à son premier portrait : « Xalima la plume », « Fer & Verre », « Mère-Bi, la mère » ou encore « Président Dia » ont remporté de nombreux succès. Son engagement à raviver la mémoire culturelle et politique du Sénégal se poursuit dans « Kemtiyu, Cheikh Anta » où il retrace la vie et l'œuvre du savant et homme politique sénégalais Cheikh Anta Diop.

Une animation culturelle suivra la projection du documentaire aux quatre récompenses, qui tentera de briguer une cinquième dans la catégorie « Documentaires Internationaux ».

Synopsis

« L'Homme Universel », « Le Contemporain Capital », « Le Géant du Savoir », « Le Dernier Pharaon » … titrent les journaux sénégalais au lendemain de sa mort, le 7 février 1986. Trente ans plus tard, « Kemtiyu » dresse le portrait de Cheikh Anta Diop, savant précurseur, hors du commun, insatiable de sciences et de connaissances, mais aussi homme politique intègre et éclairé. Un personnage vénéré par certains, décrié par d'autres, et méconnu par le plus grand nombre. Ce film raconte le combat d'un homme qui passera toute son existence en quête de vérité et de justice, afin de redonner à l'Afrique une conscience historique et une dignité.

Le réalisateur

Ousmane William Mbaye, réalisateur sénégalais, a étudié le cinéma à Paris et notamment à l'Université Paris VIII Vincennes, bouillon de culture des années 70. De retour à Dakar, il démarre comme assistant-réalisateur de Ousmane Sembene dans « Ceddo », puis de Ben Diogaye Beye dans « Les princes de Saint Germain des prés », et du documentaliste Samba Felix Ndiaye dans « Dakar-Bamako ». À partir de 1979, il produit et réalise son premier court-métrage « L’Enfant de Ngatch », qui remporte le Tanit de Bronze aux Journées Cinématographiques de Carthage. Il enchaine avec une série de courts métrages entre fiction et documentaire « Pain Sec », « Dakar-clando », « Fresque », « Dial Diali » Cinéaste engagé, il fonde et coordonne entre 1990 à 1997 les Rencontres Cinématographiques de Dakar, RECIDAK. À partir des années 2000, il s’oriente résolument vers le documentaire avec la complicité de Laurence Attali au montage et à la production.

 ________________________________________________________________________

OFFRE SPÉCIALE 
Un verre offert pour un verre acheté au Baobar (bar du Festival situé à la Cinémathèque) sur présentation de votre billet acheté en prévente, avant le 13 Avril, sur le site web de la Cinémathèque québécoise ou au guichet de la Cinémathèque. Alors profitez-en en achetant dès maintenant vos billets ci-dessous !

Offre spéciale prévente

 ________________________________________________________________________

Séances

Lundi 17 Avril / 18h / Salle principale de la Cinémathèque Québécoise à Montréal

Vendredi 21 Avril / 15h15 / Salle Fernand-Seguin de la Cinémathèque Québécoise à Montréal