La dernière édition de la semaine de l’audiovisuel en Afrique s’est déroulée au Burkina Faso du 15 au 23 janvier 2011. Organisée  simultanément à Ouagadougou, Bobo-Dioulasso et Boromo, elle a permis de faire découvrir aux cinéphiles burkinabés le savoir-faire du Canada en matière de cinéma. Une quinzaine de films y furent projetés. Cette occasion a également permis de rendre hommage à l’actrice Colette Kaboré, disparue quelques jours avant le lancement de l’événement.

LES REALISATEURS PARTICIPANTS

photo tetchena1

Tetchena Bellange

Née à Montréal, Tetchena Bellange est diplômée en cinéma à l’Université de Montréal. En début 2010, elle réalise pour l’Office National du Film du Canada (ONF) le court-métrage documentaire Médecins sans résidence, sur les barrières que rencontrent des médecins étrangers qui veulent pratiquer au Québec. Ce film controversé, qui a beaucoup fait parler de lui, a été l’œuvre la plus regardée sur le site Internet de l’ONF pendant plusieurs semaines. Elle a auparavant réalisé quelques courts-métrages qui ont fait le circuit de festivals, dont Échos mettant en vedette Janine Sutto et Richard Robitaille (film en nomination pour meilleur film au Festival de Niagara Falls). Son film Les Mains Noires – Procès de l’Esclave Incendiaire, présenté au cours de cette semaine audiovisuelle, connaît un grand succès, s’étant illustré dans plusieurs festivals prestigieux dont le Festival des Films du Monde, le African Diaspora Film Festival à New York, le Victoria Film Festival et Le Festival International du Film PanAfricain à Cannes. Le documentaire fut également en compétition officielle dans le plus grand festival d’Afrique, le FESPACO au Burkina Faso.

Avec cette semaine audiovisuelle Québec-Canada 2011, elle a foulé pour la première fois le sol africain…

 

ROGER-239x3001

Roger Cantin

Scénariste, réalisateur et romancier, Roger Cantin a débuté sa carrière en réalisant plus de trente courts métrages qui ont mérité de nombreux prix, dont deux années consécutives le premier prix de cinéma étudiant pan-canadien. L’objet (1984), (Gémeaux du meilleur court métrage), Pêcheur d’eau douce (1982) Pixilation (1980) et La Moto (1969) sont parmi ces courts métrages.Il passe chez les professionnels en coscénarisant  La guerre des tuques, inspiré de ses jeux de jeunesse, et qui, vingt-cinq ans plus tard, reste un film qui continue d’être vu et revu et rerevu tant au Canada qu’à l’étranger. En plus de La guerre des tuques, plusieurs de ses œuvres cinématographiques s’adressent à toute la famille et connaissent un franc succès au Canada ainsi qu’à l’étranger. La Forteresse Suspendue (2001), Matusalem, Le Dernier des Beauchesne (Matusalem II, (1997), Simon les nuages (1990), et dans un autre registre, L’assassin jouait du trombone (1991), Le Grand Zèle, La Vengeance de la femme en noir, tous des longs métrages dont il signe le scénario et la réalisation. Ces œuvres se voient attribuer plusieurs prix et mentions. L’ensemble de ces films méritent plus d’une trentaine de prix et nominations. En tant qu’auteur, il a publié 6 romans jeunesse adaptés de ses scénarios portés à l’écran. Ajoutons enfin que les films de Roger Cantin ont été vu dans de nombreux pays sur tous les continents. En 2008-09, il réalise Un CARGO pour l’Afrique, produit par Productions La Fête dont il signe le scénario, la réalisation, le montage et les incrustations dans l’image…  car les technologies de l’image les plus avancées n’ont pas de secrets pour Roger Cantin. C’est ce film qui fut présenté lors de la semaine audiovisuelle Québec-Canada 2011 !

 

Yves1

Yves Langlois

Yves Langlois est cinéaste, journaliste et monteur depuis plus de 25 ans.Il a reçu en 2005, le prix Judith Jasmin du meilleur portrait de l’année pour son film L’envol du monarque, remis par la Fédération professionnelle des journalistes du Québec. Il a aussi reçu deux fois le prix du meilleur film canadien sur l’Afrique du festival « Vues d’Afrique » pour avoir dénoncé l’esclavage des travailleurs haïtiens de la canne à sucre et pour avoir éclairé l’opinion publique sur la révolution burkinabé. Il a également reçu un certificat de mérite au festival « Video Culture » à Toronto, une médaille d’argent au Berkeley Art Video en Californie, une médaille d’argent au 33e « International Film and Television Festival of New York », ainsi qu’une médaille d’or au « Annual National Video Contest » à San Francisco, Californie. Ses films ont été diffusés, entre autres, à Radio Canada (Les beaux dimanches, Zone libre), TVA (Le match de la vie, Contexte), Télé Québec (Nord-Sud, Chacun son tour), ainsi que sur les chaînes de télévision de divers pays. Il a co-réalisé la série Ici l’Afrique diffusée à TV5 International et TV Ontario, et conçu et réalisé la série Regards d’Afrique diffusée au réseau mondial de TV5.

 

erica pomerance1

Erica Pomerance

Erica Pomerance est une cinéaste documentaire du secteur indépendant qui a réalisé plusieurs films traitant de l'Afrique et sa diaspora, et du milieu autochtone au Canada. Cofondateur d'Initiative Taling Dialo, elle s'implique depuis de nombreuses années dans le milieu documentaire, notamment sur les conseils d'administration des Documentaristes du Canada, et des Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal.

Son film Opération survie, sur l'excision des femmes africaines, a été présenté au cours de la semaine.

EXEMPLE DE FILM PRESENTE: Les mains noires, proscès de l'esclave incendiare

Voir la bande-annonce

affiche mains-noires

Synopsis

Ce film tire sa source d’une pièce de théâtre qui fut présentée en 2009, dans le cadre du 275e anniversaire de l’exécution de l’esclave Marie-Josèphe Angélique. Tetchena Bellange, qui y incarnait Angélique et qui a co-produit la pièce, resta si bouleversée par le récit de cette femme esclave qu’elle décida d’aller plus loin. Pour en apprendre plus sur l’histoire des Noirs de Nouvelle-France et sur cette femme qui refusait son statut d’esclave, la réalisatrice et la productrice Bianca Bellange ont enquêté sur les dessous de l’histoire québécoise et ont rencontré des historiens captivants : Denyse Beaugrand-Champagne, Paul Fehmiu Brown et David Bureau. En plus de ces raconteurs hors pair, le documentaire intègre des scènes fictives fortes en émotions, jouées par sept comédiens québécois.

LES 100HEURES CHRONO S'EXPORTENT EN AFRIQUE!

100h-chrono-afrique

Le concours 100H Chrono est une activité que Vues d’Afrique développe depuis plusieurs années et qui a déjà été menée une première fois au Burkina Faso en 2006 dans la ville de Koudougou (3ème du pays).

Le concours consiste à faire travailler en un temps record et en poursuivant un objectif de formation, des petits groupes de personnes sur une thématique. En 100 heures, ils doivent avoir scénarisé, filmé, monté et habillé le court-métrage. Les productions ainsi obtenues sont projetées au cours des événementiels de Vues d’Afrique.

Cette activité permet de découvrir de manière ludique et originale les différents métiers rattachés à la réalisation d’un film et encore méconnus. Il les sensibilise également en tant que spectateurs, en favorisant le développement d’un regard critique vis-à-vis des différentes productions qui sont soumises à leur appréciation en tant que public.

En 2011, des 100H Chronos ont été organisés au Burkina Faso avec Erica Pomerance à Bobo Dioulasso (2e ville du pays) et avec Yves Langlois à Boromo (ville à mi-chemin entre la capitale et Bobo).

Quatre courts métrages ont ainsi vus le jour…

 LES PARTENAIRES

CONSEIL ARTS ET LETTRESlogo sodec 2 300dpi 2clogo com culture quebecMRIFCE